Une peur bleue des médias sociaux

/Une peur bleue des médias sociaux

Question de marketing Web

Soyons clairs, je ne suis pas une spécialiste en marketing Web. Oui, je lis beaucoup sur le sujet. Oui, je me sers de certains outils pour moi et pour mes clients. Toutefois, ça s’arrête là. Je n’ai donc jamais pensé à écrire sur le sujet du marketing Web. Mais voilà, vous me demandez de plus en plus souvent si je peux vous assurer une visibilité sur le Web. La question se pose, la réponse s’impose : moi seule non, vous et moi oui. Mais commençons par le commencement.

Vous reconnaissez-vous ?

Voici comment se dessine votre situation, si vous faites partie de personnes mentionnées plus haut :

  1. vous lancez votre small business, votre entreprise individuelle chérie,
  2. vous avez besoin de visibilité,
  3. vous n’avez pas de budget pour la publicité,
  4. vous êtes prêt à avoir un site Web minimaliste, de préférence gratuit, tel un blogue sur WordPress.com,
  5. vous avez une peur bleue des médias sociaux.

Pourquoi avoir peur des médias sociaux ?

Peut-être parce que tant d’histoires terriblement ridicules et ridiculement terribles circulent partout. Espionnage, viol de la vie privée, vol d’identité, piratage, quoi d’autre…?

Écoutez, les médias sociaux, c’est comme une fourchette : on peut manger avec elle ou se crever un œil. Question de s’en servir sagement. Au lieu de fuir, profitez-en.

Comment profiter des médias sociaux ?

  1. C’est gratuit. N’est-ce pas ce que vous cherchez ?
  2. C’est facile. C’est presque « clé en main », vous n’avez qu’à saisir votre information et à mettre de belles images ou vidéos.
  3. C’est bien référencé. Cela signifie que ces sites apparaissent on top de la recherche Google.

Et le site Web ?

Je vois, l’idée d’avoir un site Web vous réchauffe le cœur ou vous allez créer une boutique en ligne. Rien ne l’empêche. Mais si l’on parle toujours de la gratuité, avant que les moteurs de recherche commencent à trouver votre site dans l’océan Web, il y aura beaucoup de travail à faire. Pendant ce temps, c’est plutôt votre profil LinkedIn, Facebook ou Pinterest qui se trouvera sur la première page de la recherche Google et dirigera les visiteurs vers votre site.

Faites vivre votre ressource Web

Bien sûr, créer tout simplement un site, un profil ou une page, ne suffit pas. Il faut qu’ils soient vivants. Il faut du nouveau contenu, au moins une fois par semaine. Et c’est à vous de le produire ou de le trouver, parce que c’est votre business et que vous êtes un spécialiste dans votre domaine.

Et moi, je fais quoi dans tout ça ?

Si vous n’avez pas le temps ou le goût, je suis là pour vous aider. Je peux vous créer un profil ou un site et y mettre du contenu régulièrement. Mais encore une fois, c’est à vous de fournir ce contenu.

Je rappelle que ce texte n’est pas un conseil professionnel (voir la première phrase de ce billet). Ce sont des observations et réflexions basées sur une expérience que je suis toujours prête à partager.

2017-05-22T09:46:44+00:00 30 décembre 2014|Adjointe virtuelle|0 Comments

Laisser un commentaire